Biche Ô ma biche

Il y a plus de dix mille ans, (eh bien… c’est que finalement, il n’est plus tout jeune…) on surlignait déjà nos yeux de Liner

Plus exactement, les Egyptiens et les Mésopotamiens (femmes et hommes) sont les premiers à avoir utiliser l’eye-liner, sous la forme d’une pâte à base de graphite (élément minéral que l’on retrouve notamment dans les mines de crayons), de cuivre et d’antimoine (élément chimique semi-métallique) pour donner plus d’intensité à leur regard et également pour protéger leurs yeux des rayons du soleil et des maladies.

En toute sincérité, je ne saurais pas exactement vous expliquer pourquoi je ne sors « jamais sans mon Liner »… Sans aller chercher bien loin, un faux air (enfin surtout un nez) à la Cléopâtre me pousse à persister et à signer que le Liner est vraiment « la base du maquillage » : il ouvre et confère beaucoup de caractère au regard.

Pour la petite anecdote fun : étant aussi très superstitieuse, on dit aussi de cette petite biquette, qu’elle est « censée nous protéger contre le mauvais œil » ! Alors à quoi bon s’en passer !!!

Inspirée par l’univers des Pin-Up et la mode du « Cats Eyes », l’œil de biche me fascine… Donc très vite, il m’a fallu trouver THE Liner, le bon produit, la bonne texture, le bon outil, la bonne méthode pour réussir mon application artistique !

Ce ne fut pas une mince affaire, je dois l’avouer, car la tenue (24h/24h, 7j/7j, hiver comme été, du bain de soleil au bain de minuit) fait aussi partie des éléments non-négligeables à prendre en ligne de compte.

A la recherche du Liner Miracle, je fais la rencontre du Long Wear Gel Eyeliner… En dehors du khôl qui peut aussi servir de base pour un effet plus nature, le Gel Liner, très souvent Waterproof, a la particularité d’être hautement condensé en pigments pour intensifier le rendu. Il est adapté aux yeux sensibles, résiste à l’eau et tient toute la journée, sans bavure, sans effriture ni dépôt : le rêve…! De plus, il ne coule pas et ne prend pas de temps pour sécher (pas de traces sur l’arcade si on a le malheur de cligner des yeux avant que le Liner liquide ne soit sec).

Il y a vraiment deux marques qui, à mon sens, se valent sur ce produit innovant : le Liner Gel de BOBBY BROWN et de NARS. Ils s’appliquent tous deux au pinceau fin biseauté (le mien est de la gamme PARIS AX n°46).

Après, tout se joue sur les coloris puisqu’ils proposent une variété de couleurs aux reflets irisés et nacrés de toute beauté… Je porte quasi au quotidien, le brun « Chocolate Shimmer Ink » (Bobby Brown) et pour un côté plus sophistiqué, le « Snake Eyes », un noir au reflet vert sombre et mystérieux (Nars).

Leave a reply

Your email address will not be published.